Derniers articles

Catégorie d’articles

Reprise des messes pour l’entrée en Avent (27 novembre 2020)

Reprise des messes pour l’entrée en Avent (27 novembre 2020)


Bonjour,

Les messes reprennent ce week-end : 17h à Giat et 19h à Gelles ce samedi 27 novembre, avec bien sur la jauge de 30 personnes en plus des gestes barrières connus.

Je vous invite à lire le message de notre archevêque Mgr KALIST : https://clermont.catholique.fr/ethique-de-la-loyaute/

En ce début d’Avent, sur le seuil de la nouvelle année liturgique : je viens aussi vous offrir cette prière de Mgr DUBOST (il conduit pour l’instant le diocèse de Lyon).

Bel Avent à tous, dans l’attente de nous retrouver avec une jauge admissible et réaliste pour les célébrations dominicales.

Bien à vous

Père Jean-Marc COUHERT

 

Attendre Noël !
Alors que nous entrerons dans le temps de l’Avent ce dimanche 29 novembre, retrouvez ci-dessous le message de Mgr Michel Dubost pour vivre ce temps de l’attente.

Le Seigneur frappe à ta porte, Il veut entrer chez toi !

– Le confinement me fatigue.
Enfermé dans le temps qui passe.
Je n’ai pas d’horizon. Je n’entends pas.
– Son appel s’entend dans le silence du silence.

Le Seigneur frappe à ta porte, Il veut entrer chez toi !

– Le cri des victimes m’arrache le cœur.
L’acide de la violence ronge mon univers.
Et moi, je ne sais où aller.
– Son chemin commence là où il n’y a plus d’itinéraire.

Le Seigneur frappe à ta porte, Il veut entrer chez toi !

– La tradition me fait mettre des lampions à la fenêtre.
Il est si doux d’être avec Marie
Et de lui dire : « s’il te plaît », « Merci » !
– Sa lumière découvre les sources cachées.

Le Seigneur frappe à ta porte, Il veut entrer chez toi !

– Ma porte est fermée. Il fait froid.
J’ai beaucoup de chaleur à donner.
Mais je ne connais pas ceux qui en ont besoin.
– Sa plénitude ne se livre que dans le rien partagé.

Le Seigneur frappe à ta porte, Il veut entrer chez toi !

– Un à un, je dispose les santons dans le crèche :
La Vierge, l’âne, le bœuf, le ravi,
Mais pas encore le petit Jésus !
– Sa Parole, comme berceau, a besoin d’un cœur de braise.

Le Seigneur frappe à ta porte, Il veut entrer chez toi !

– Ah ! Le sourire des enfants qui ouvrent leurs cadeaux
Je pense à eux, à chacun d’entre eux
Pour ce Noël qui sera si différent
– Sa présence ne se dévoile pas sans la vérité de l’amour.

Le Seigneur frappe à ta porte, Il veut entrer chez toi !

– Dans ce monde lacéré, déchiré parfois,
Tu veux établir un peuple fraternel
Et tu nous donnes un nouvel archevêque.
– Sa paix ne s’enracine que dans la profondeur de nos âmes.

Le Seigneur frappe à ta porte, Il veut entrer chez toi ! Ouvre et entends-le te dire :

Je t’aime.

+ Michel DUBOST
administrateur apostolique du diocèse de Lyon